Mon expèrience chez Prometric

Lors de la l’assemblée générale de la section Montréal francophone du 27 octobre 2016, nous avons discuté de l’arrivée de Prometric dans le processus des certifications de l’ASQ. Les commentaires étaient divergents quant à l’expérience vécue lors de leur examen chez Pometric. Pour me faire une opinion, j’ai décidé d’écrire l’examen de recertification CQA.
Au cours de l’été 2016, l’ASQ nous avisait de leur décision de ne plus confier l’administration des examens de l’ASQ aux sections, mais que le mandat avait été confié à une entreprise qui se spécialise dans la fourniture d’un environnement professionnel pour passer des examens pour toutes sortes de professionnels.


Les effets notables de cette décision sont :
• l’augmentation de la fréquence de la possibilité d’écrire les examens de 2 à 6 fois par année,
• les dates fixes d’examen ont été remplacées par des plages de 2 semaines,
• les couts des examens ont augmenté,
• les membres doivent transiger avec 2 organismes (l’ASQ et Prometric) pour écrire leur examen,
• les sections ont perdu leurs participations dans le processus des examens et
• les membres des sections ont perdu une occasion d’accumuler des unités (RU) à titre de responsable des examens (Proctor) pour leur certification.
Afin de vivre cette l’expérience Prometric, j’ai appliqué pour l’examen de renouvellement de ma certification CQA. Une fois ma demande acheminée à l’ASQ, ils n’ont demandé de contacter Prometric pour sélectionner une date d’examen. Leur site est relativement convivial, vous aboutissez à un calendrier avec les dates disponibles. Une fois la date sélectionnée, vous allez recevoir une confirmation de la date avec les instructions pour l’examen. Par la suite, j’ai reçu un appel téléphonique de Prometric pour confirmer le rendez-vous et me donner les informations pour me rendre chez Prometric situé sur le boulevard Saint-Jean à Pointe-Claire. Quelques jours avant la date de l’examen j’ai reçu un second appel pour s’assurer de ma présence et un courriel pour réitérer la date et les instructions pour l’examen.
Comme indiqué dans leurs instructions, je me suis présenté 30 minutes avant l’heure prévue. J’ai dû prouver mon identité et leur remettre mes documents pour inspection. Les préposés ont agi avec professionnalisme. Je devais mettre tous mes effets personnels dans un casier barré. Une fois une fouille en règle, similaire aux aéroports, complétée un préposé m’a assigné un espace exigu pour faire l’examen. J’avais quelques minutes pour lire les instructions sur l’écran. J’ai débuté l’examen lentement, mais une fois acclimaté au logiciel, j’ai accéléré la cadence.
Au sujet du logiciel :
• vous avez une question à la fois à l’écran,
• à gauche de l’écran vous avez le statut des questions soit ; les questions répondues, celles sans réponse et celles pour lesquelles vous avez des appréhensions,
• vous pouvez revenir aux questions n’ont répondu en cliquant sur le numéro de la question,
• le temps restant est affiché à l’écran,
• vous avez le pourcentage des questions répondues affiché à l’écran,
• il y a un onglet pour avoir accès à une calculatrice et
• pour les mises en situation, les documents ne sont pas disponibles sur la page avec le scénario, mais sur celles avec les questions.
J’ai complété l’examen une heure avant le temps prévu. J’ai pu facilement répondre aux questions pour lesquelles je n’avais pas de recherche à faire en premier et revenir aux autres par la suite.
Finalement, je suis satisfait des services de Prometric et les améliorations apportées pour la disponibilité des dates d’examen. Mes déceptions sont au niveau des sections qui ont perdu l’administration des examens et les avantages qui s’y rattachaient.

Jean-Marie Richard